Bullet Journal en Français : la méthode pour organiser sa vie
Bullert journal francais keys

« Futur Log », « Monthly », « Daily » ?

Perdu parmi les termes anglophones du Bullet Journal ?

Voici les clés pour débuter un bullet journal en français !

Bullet Journal : pourquoi rien n’est en Français ?

S’il est si difficile de trouver des pages d’exemple de bullet journal en français, c’est parce que le concept a été créé outre-Atlantique. Son auteur : Ryder Caroll, un designer Américain. Et en se popularisant, de nombreuses personnes ont souhaité garder les termes d’origine (car pas toujours élégants une fois traduits).

Le concept est simple : sur un carnet ou cahier vierge, on dessine au stylo une trame, qui nous servira à nous repérer dans le temps. On met ainsi en place un « cadre minimal« . Pour organiser et retrouver nos notes, to-do-list et rendez-vous sur un seul support : notre carnet.

On remplira ensuite nos pages au jour le jour, pour rester focalisé sur le présent et l’important. Ce système a été pensé pour être flexible et pour évoluer selon ses besoins. Au départ pensé minimaliste par son créateur, de nombreux adeptes ont adopté le bullet journal pour une utilisation plus artistique.

N’hésitez pas à changer de mise en page ou à tester différentes variations pour trouver ce qui vous rend le plus efficace.

Prêts à démarrer ?

Qu’est-ce qu’un bullet journal et comment débuter facilement ?

Bullet Journal en Français : tous les termes expliqués

Un détail important avant de commencer votre Bullet Journal, et pas des moindres : écrivez toujours tout à la suite dans votre carnet et numérotez chaque page. Et pour voir comment s’y retrouver et enfin débuter son premier Bullet journal en Français, on vous a traduit et expliqué les principaux termes.

Gardez cette page dans vos favoris : vous risquez d’avoir besoin de revenir à la méthode lors de vos débuts 😉

Bullet, Signifiers et Keys du Bullet journal : en Français, ça donne quoi ?

Ces termes n’ont pas trouvé de traduction très heureuse, raison pour laquelle beaucoup préfèrent les termes anglais. Il s’agit de petits symboles à dessiner à côté des tâches, pour renseigner une information supplémentaire ou retrouver plus facilement ses notes. Voici les principaux termes :

  • les Bullets ou Puces : il s’agit des repères que vous dessinerez pour différencier vos entrées :
    • Tâches
    • Evènements
    • Notes
      Ces repères doivent pouvoir être modifiés selon le statut de la tâche : à faire, fait, reporté, …
  • Les Signifiers ou Indicateurs : ce sont de petits repères visuels à ajouter à côté de vos entrées, pour leur donner un contexte supplémentaire. Par exemple : Important, Source d’inspiration… etc

L’ensemble de ces symboles sont généralement rappelés en début de bullet journal par une page appelée « Keys » ou « Clés« , en français.

Ne surchargez pas : vous risquez de ne pas tout utiliser ! Et pour se repérer plus rapidement, on n’hésite pas à adopter un code-couleur.

Pas encore de carnet ?

Apprenez en quelques étapes à fabriquer un carnet sur mesure !

L’index

Pas de surprise à la traduction : il s’agit d’un simple index, pour retrouver facilement vos pages traitant d’un même sujet. Notez simplement en haut d’une page au début du carnet « Index ».

A chaque fois que vous créerez une nouvelle page, ajoutez-la à l’index pour la retrouver facilement. Ecrivez le titre ou sujet et notez le numéro de page. A chaque nouvelle page sur le sujet, ajoutez seulement le numéro de page sur la ligne concernant le sujet.

Dernier détail, laissez quelques pages vierges. Sinon, vous n’aurez pas assez de place pour renseigner toutes vos pages dans votre index !

Le Futur Log, ou planning annuel

Dans un bullet journal, on ne note pas les évènements futurs dans une page dédiée au jour (puisqu’elles sont créées au fur et à mesure), mais dans un planning futur.

Il s’agit d’une ou plusieurs pages, sur lesquelles on créé un espace pour chaque mois. Si par exemple j’ai un rendez-vous chez le dentiste (Aïe !) dans deux mois. Je le note uniquement sur le futur log en précisant la date.

Reportez cette page (comme toutes les prochaines que vous allez créez) dans votre index.

Vous aimez cette version avec une trame de points roses ? Vous voulez essayer les points bleus ? Téléchargez et Imprimez les versions à points colorées de notre Bullet Journal !

Les Monthly du bullet journal ou planning mensuel en français

En début de chaque mois (ou a la fin du précédent), on créé la page du mois.

  • D’un côté un calendrier du mois : on reporte ici l’ensemble des rendez-vous et évènements inscrits dans le futur log pour le mois en question.
  • De l’autre la To-do list du mois : toutes les tâches à réaliser au cours du mois, mais qui n’ont pas de date particulière. On peut organiser nos tâches en plusieurs blocs : « perso », « maison », « travail », « enfants »…

Cette page vous donnera une vision d’ensemble du mois à venir. En fin de mois, faites le bilan. Reportez les tâches de votre to-do list qui n’ont pas été réalisées à votre page du mois prochain, pour ne rien oublier !

Vous préféreriez une autre mise en page ?  Téléchargez et Imprimez la version complète de notre Bullet Journal 2018 !

Les Daily Log ou pages du jour pour un bullet journal en français

Ces pages permettent de s’organiser au jour le jour. En début de chaque journée, notez la date, vos tâches (selon votre to do list mensuelle), évènements et notes du jour. Cette page se créé au fur et à mesure de la journée, à mesure que les tâches s’ajoutent et se complètent.

En fin de journée, on note la date du jour suivant et reporte (si besoin) les tâches non terminées le jour précédent.

Et en français, que signifie les « Weekly » du Bullet journal ?

En adaptant la méthode, certaines personnes ont préféré organiser leur vie semaine par semaine plutôt que jour par jour. C’est à dire créer en fin de semaine les pages pour la semaine à venir. On parle alors de Weekly.

Visuellement, on remarque peu de changements entre l’utilisation d’un Daily log ou d’une Weekly. Il s’agit surtout d’une question de rythme. Certaines personnes en profiteront pour ajouter un encart pour une to do list de la semaine, organiser ses menus, etc. au sein de ces pages.

Une belle mise en page rapidement ?

Si vous ne savez pas dessiner ou que vous êtes overbookés, c’est pour vous !

Les Collections

Identique en Français et en Anglais, ce terme qualifie les pages regroupant des notes ou tâches sur un thème particulier. Plus grossièrement, il désigne toutes les pages d’un bullet journal qui ne sont pas de l’ordre du planning (futur log, monthly, daily…).

Les collections peuvent concerner tout type de sujet, être sur une page unique ou plusieurs pages et prendre différentes formes. Par exemple :

  • la liste de vos prochains livres à lire, des tâches ménagères a faire,…
  • le suivi de vos séries télévision en cours, de votre traitement médical, de votre sommeil,…
  • vos notes de votre dernier rendez vous, vos schémas et réflexions,… 

Vous l’aurez compris : les collections sont très libres, et ne concernent pas forcément une tâche ou une information datée. A vous de les créer selon ce que vous souhaitez organiser. La seule limite sera votre créativité 😉

Utiliser les termes anglais ou créer un Bullet Journal en Français ? A vous de voir les mots qui vous parlent le plus !

Prêts à vous lancer ? N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

X